UNIVERSAL BALLET
Contactez-nous : + 33 (0)1 42 33 05 42

Le Lac des cygnes - BALLET NATIONAL DE KIEV

L'Orchestre Hexagone


Afin de répondre à l’exigence de nouvelles sollicitations artistiques, l’Ensemble Les Déconcertants, l’une des formations semi-professionnelles les plus reconnues et les plus dynamiques du paysage musical français, a donné naissance à une nouvelle formation dédiée à la sphère musicale professionnelle : L’Orchestre Hexagone. 

Formation d’élite d’une cinquantaine de musiciens, regroupant sur concours d’entrée les meilleurs jeunes professionnels issus des conservatoires nationaux français et européens, L’Orchestre Hexagone a vocation à se positionner comme modèle de fiabilité, dynamisme, modularité et cohésion. Aussi a-t-il d’ores et déjà été choisi devant plusieurs autres formations pour assurer la création du nouveau Concerto pour piano de Jean-Pierre Armanet et pour accompagner les seize représentations de la légendaire troupe du Ballet de l’Opéra de Kiev dans le Lac des Cygnes de Tchaïkovski.

La formation se distingue par son haut potentiel créatif. Sa modularité permet d’envisager tous les formats, qu’il s’agisse de comédies musicales, d’opéras, de ballets, de symphonies, de concertos ou encore de musique de chambre.

La curiosité et l’ouverture d’esprit, qualités valorisées au premier chef chez ses musiciens, lui permettent d’aborder avec authenticité l’ensemble du répertoire classique : de ses formes les plus modernes, avec Schnittke par exemple, jusqu’à des pièces grand public, comme la comédie musicale Cabaret, en passant par des œuvres maîtresses telles que la 5e symphonie de Chostakovitch.

L’engagement citoyen est primordial pour la formation, qui s’est saisie de la question de l’égalité femmes-hommes pour développer des actions en faveur de la promotion des femmes musiciennes et compositrices. Par ailleurs, depuis quelques années, les musiciens partent à la rencontre de publics périphériques, comme par exemple des résidents en EHPAD.


Pierre-Alexis Touzeau, Directeur musical

Âgé de vingt-six ans, Pierre-Alexis Touzeau suit un parcours atypique. Ce n’est qu’après ses classes préparatoires en mathématiques supérieures puis mathématiques spéciales au Lycée Louis-le-Grand qu’il se tourne vers la musique. Il intègre alors la classe d’Adrian McDonnell en Licence de Direction d’orchestre et se perfectionne en analyse, orchestration et réduction au piano avec Michaël Levinas, ainsi qu’en écriture, solfège, trombone, piano et chant dans les Conservatoires de la Ville de Paris, à la Schola Cantorum de Paris, puis en Master de Direction d’orchestre au Conservatoire Royal de Mons dans la classe de Daniel Gazon.

Il fonde en 2014 l’Ensemble Les Déconcertants et en 2015, à Londres, termine troisième de la London Classical Soloists International Conducting Competition, sous le patronage d’Achim Holub, tout en remportant le premier prix du jury et en étant le plus jeune des participants.Peu après, avec la complicité de l’Ensemble Les Déconcertants et de Julien Hanck, Pierre-Alexis Touzeau assume à Paris la direction de la recréation française du Concerto pour piano et cordes d’Alfred Schnittke.

Pierre-Alexis Touzeau a eu l’occasion de diriger l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, l’Orchestre Régional de Cannes Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Orchestre Philharmonique de Târgu-Mureş. Sa recréation du Concerto pour contrebasse d’Henri Tomasi avec Thierry Barbé en 2016 ainsi que le Concerto pour piano n°3 de Sergueï Rachmaninov avec Olivier Korber en 2018 sont salués par la critique.

Pierre-Alexis Touzeau dirige par ailleurs l’Orchestre de Carrières-sous-Poissy, les Chœurs du Conservatoire d’Ozoir-la-Ferrière et la Schola Sainte-Geneviève à Paris, et a été Directeur musical de l’Orchestre de chambre européen La Divine Proportion, l’Orchestre de Télécom SudParis – École de Management et de la Maîtrise de la Cathédrale d’Angers.


Julien Hanck, Directeur artistique

Né en 1994, Julien Hanck commence le piano à l’âge de cinq ans. Adolescent, il se passionne pour le répertoire classique virtuose, mais suspend ses études de piano pour se consacrer aux Sciences. Ce n’est qu’après ses classes préparatoires en mathématiques au Lycée Louis-le-Grand qu’il revient plus sérieusement à la musique. En 2012, Julien Hanck fonde le Cercle des Mélomanes, association ayant pour ambition de rapprocher les amateurs d’œuvres méconnues. Parallèlement à ses activités musicales, il poursuit depuis 2014 des études de Physique et Biologie à l’École Supérieure de Physique et de Chimie de la ville de Paris.

Pianiste invité de l’Ensemble Les Déconcertants, et désormais Directeur artistique de l’Ensemble, il assure en 2015 la recréation française du Concerto pour piano et cordes d’Alfred Schnittke. Sur scène, il est partenaire d’Eva Zavaro, Elise Bertrand, Hildegarde Fesneau, Nathan Mierdl, Violaine Despeyroux, Thibaut Reznicek, Thierry Barbé (Opéra de Paris), Ambroise Aubrun (LA Phil), Maëlle Vilbert.

Julien Hanck est ponctuellement l’invité de salles parisiennes (Salle Cortot, Salle Colonne, Quai 3, Reid Hall, Salle André Marchal, Grand Amphithéâtre de la Sorbonne, Concerts Cail, Mairie du 8e arrondissement de Paris, Grande Salle de la Mairie du 5e arrondissement de Paris), de festivals (Festival International de Piano de La Roque-d’Anthéron, la Clé des Portes, Festival de musique Les Oliviers – La Londe-les-Maures, Printemps Musical de La Roche-sur-Yon, la Tour de Guet, les Amateurs Virtuoses,) et de concerts privés. Il s’est produit en Chine, à Taïwan, Hong Kong et au Japon, et travaille depuis 2018 à l’Analyse de l’interprétation et à la Formalisation du geste musical, un projet qu’il mène en partenariat avec l’Institut de recherche en Musicologie (IREMUS, CNRS) et avec la complicité de la pianiste Maroussia Gentet.

Épris de littérature, de cinéma et de musique de chambre, sa joie d’écrire et de partager le mène tout naturellement vers le journalisme et la radio. Ayant débuté auprès du média anglais Bachtrack, Julien Hanck collabore également avec Diapason, La Terrasse. Invité de la Tribune des critiques de disques, il produit régulièrement des émissions pour France Musique (Été classique, Concert du Soir, Concert de l’après-midi, Matinale du Samedi, Grands Interprètes, Classic Info). Depuis 2017, il collabore avec Jeanine Roze Production et Val Prod.